Chiffrement RC4 activé

Avertissement connexe

"This server uses the RC4 cipher algorithm which is not secure. Disable the RC4 cipher suite and update the web server or appliance to support the Advanced Encryption Standard (AES) cipher algorithm” (Ce serveur utilise l’algorithme de chiffrement vulnérable RC4. Veuillez désactiver la suite de chiffrement RC4 et mettre à jour le serveur web ou l’appliance de façon à pouvoir prendre en charge l’algorithme de chiffrement Advanced Encryption Standard (AES).

Problème

RC4 est un chiffrement de flux conçu par Ron Rivest en 1987. L’attaque BEAST fut découverte en 2011. La solution permettant d’atténuer l’attaque consiste à activer les protocoles TLS 1.1 et TLS 1.2 sur les serveurs et dans les navigateurs. Toutefois, si vous n’avez pas réussi à activer les protocoles TLS 1.1 et TLS 1.2, il existe une solution de contournement : configurer SSL pour utiliser les chiffrements RC4 en priorité au lieu du chiffrement par bloc. Cette solution n’empêche pas l’exposition aux attaques BEAST, mais “elle en limite” l’exposition.

Étant donné que RC4 est facile à mettre en œuvre et qu’il existe une solution de contournement aux attaques BEAST, le chiffrement de flux RC4 est couramment utilisé.

Un groupe de chercheurs (Nadhem AlFardan, Dan Bernstein, Kenny Paterson, Bertram Poettering et Jacob Schuldt) a découvert une nouvelle attaque contre TLS selon laquelle un attaquant se sert d’un navigateur pour effectuer plusieurs connexions et en surveiller le trafic et l’enregistrer.

Solution

  • Activez les protocoles TLS 1.2 ou TLS 1.3 sur les serveurs qui prennent en charge ces protocoles et activez les suites de chiffrement AEAD (AES-GCM).
  • Activez les protocoles TLS 1.2 ou TLS 1.1 dans les navigateurs qui prennent en charge ces protocoles.

Solution de contournement

Désactivez toutes les suites de chiffrement RC4 dans la configuration SSL/TLS de votre serveur. N’utilisez cette solution de contournement que si vous ne pouvez pas activer les protocoles TLS 1.2 ou TLS 1.3 sur les serveurs et dans les navigateurs web.