Filtrage par : SAML Single Sign-on x effacer
enhancement

Nous avons amélioré les flux d'émission des demandes de certificats SAML et en authentification unique (SSO) SAML, ce qui vous permet de désactiver l'authentification unique (SSO) SAML et les demandes de certificats SAML. Jusqu'à présent, après avoir configuré les demandes de certificat SAML ou SSO SAML pour votre compte, la seule façon de désactiver l'un ou l'autre était de supprimer les deux fonctions SAML de votre compte.

Désormais, sur la page Federation Settings (Paramètres de fédération), vous pouvez désactiver les demandes de certificats SAML et en authentification unique (SSO) SAML pour votre compte en supprimant les paramètres de fédération.

Remarque : Les boutons Turn off SSO (Désactiver l'authentification unique) et Turn off SAML Certificate Request (Désactiver la demande de certificat SAML) n'apparaissent qu'après avoir configuré les paramètres de fédération (activation de la fonction).

Pour obtenir plus d'informations sur l'authentification unique (SSO) SAML et l'intégration de la demande de certificat SAML avec CertCentral :

enhancement

Nous avons amélioré l’intégration des utilisateurs « SSO SAML seulement » aux API Services de CertCentral, en ajoutant un paramètre de compte qui vous permet d’autoriser les utilisateurs « SSO seulement » à accéder aux API. Sur la page « SAML Sign-on (SSO) » (Authentification unique SAML seulement), sous « Configure SSO Settings » (Configurer les paramètres SSO des utilisateurs), vous verrez désormais la case Enable API access for SSO-only users (Autoriser les utilisateurs « SSO seulement » à accéder aux API). Pour y accéder depuis le menu latéral, cliquez sur Settings > Single Sign-On (Paramètres > Authentification unique). Consultez la page Configurer l’authentification unique SAML.

Remarque : Ce paramètre autorise les utilisateurs « SSO seulement » disposant de clés d’API à contourner l’authentification unique. La désactivation de l’accès à l’API aux utilisateurs exclusivement SSO ne révoque pas les clés d’API existantes. Cela ne fait que bloquer la création de nouvelles clés d’API.