Quand procéder à la journalisation CT des certificats SSL/TLS publics ?

Avant de déterminer si vous devez ou non enregistrer un certificat dans les journaux CT, il est important de comprendre que dans la majorité des cas, l’enregistrement des certificats dans les journaux CT est le bon choix.

Toutefois, nous sommes conscients que vous pourriez disposer de domaines internes que vous ne souhaitez pas rendre publics dans les journaux CT. Ces domaines peuvent être exclus de la journalisation CT. Vous trouverez ci-dessous des informations destinées à vous aider à faire les bons choix lorsqu’il est question de journalisation CT.

Quand devrais-je journaliser mon certificat SSL/TLS public ?

Si le certificat en question protège un site public, vous devriez toujours l’enregistrer dans les journaux CT publics.

  • Les informations de votre certificat sont déjà rendues publiques. Un internaute visitant votre site peut cliquer sur l’icône de verrouillage de son navigateur pour afficher les détails du certificat, qui sont les informations disponibles dans les journaux CT publics.
  • Le fait de ne pas journaliser le certificat n’apporte aucun avantage, seulement des inconvénients. Comme les navigateurs exigent désormais la journalisation CT (Chrome, Safari, ainsi que d’autres navigateurs), les certificats publiquement approuvés, mais qui ne sont pas enregistrés, génèrent un avertissement Non sécurisé. Cela interrompt la connexion de l’utilisateur à votre site et rend ce dernier inutilisable.

Dans quel cas devrais-je préserver la confidentialité des informations associées à mes certificats SSL/TLS ?

Si le certificat protège un site interne ou privé et si le nom des organisations et des domaines doit rester confidentiel pour des raisons de stratégie de marque, de protection de la vie privé ou de sécurité réseau, vous pouvez choisir de ne pas enregistrer le certificat.

L’inconvénient, c’est que la plupart des navigateurs étant soumis à des exigences de journalisation CT (par ex., Chrome, Safari, etc.) toute personne se connectant à votre site verra s’afficher un avertissement Non sécurisé. Vous devez donc vous assurer que :

  • vous devez réellement protéger la confidentialité des noms de domaines et des organisations, et que
  • vous êtes prêt à gérer les utilisateurs qui visitent ce site et obtiennent un avertissement Non sécurisé.